Attention aux « méga-plateformes numériques »
« Alexa nous préoccupait depuis déjà un certain temps, étant donné son omniprésence et sa connexion à d’autres dispositifs de l’Internet des objets. Ce sont ces méga-plateformes numériques qui peuvent nous faire le plus de mal », a-t-il mis en garde.
Les chercheurs de Check Point Research ont découvert des défauts dans l’infrastructure technique d’Amazon qui permettait à des pirates, en faisant cliquer leur victime sur un lien malveillant, de se faire passer pour elle auprès d’Amazon. Cela leur permettait, écrivent les chercheurs, « de supprimer-installer des compétences sur le compte Alexa de la victime ciblée, d’accéder à son historique d’échanges vocaux et à ses données personnelles », notamment l’historique des données bancaires, les numéros de téléphone ou l’adresse du domicile.

https://bit.ly/3iQd8Vb