Les bons conseils pour réussir son entretien d’embauche à distance (car certains métiers recrutent)

Première étape : on vérifie sa e-réputation

Avant de candidater, on vérifie si son reflet numérique sert bien l’image professionnelle que l’on veut donner. Même si l’on aimerait être choisi tel qu’on est, mieux vaut surveiller ce qui pourrait inutilement créer du rejet, par exemple des propos agressifs déposés sous des tweets, lors d’un échange rageur sur la Chloroquine ;-). Car les recruteurs vont immédiatement checker votre CV bien sûr mais tous les éléments qu’ils peuvent trouver sur le Net, de façon ouverte, rappelle-t-on au Crit, l’un des principaux acteurs du travail temporaire et du recrutement en France, qui a listé des consignes. Donc première étape, on check sa e-réputation
On check sa e-réputation et on refait son CV numérique.

On candidate de façon méthodique. On se crée, au besoin, une adresse mail à fière allure professionnelle avec par exemple son nom et prénom (on repassera pour l’originalité) et on laisse de côté les mails parfois farfelus que l’on avait adoptés à la belle époque ( genre lulu22@…). Puis on se met sur les sites d’annonces et l’on se crée des alertes avec des mots clés.

 

https://bit.ly/2ZmRbX2

 

 

Le contrôle parental : ça sert à quoi et pourquoi l’utiliser ?

Le contrôle parental est un système visant à encadrer la navigation Internet des enfants afin de les protéger. 

Bien utilisé, le contrôle parental peut vraiment alléger la charge mentale… de surveillance des activités des enfants en ligne. Car Internet contient le meilleur comme le pire. Sans remplacer la surveillance et l’éducation, le contrôle parental peut aider votre enfant à : 

Surfer tranquille : l’enfant ne sera pas dérangé ni perturbé par des publicités, images, textes ou vidéos aux contenus inadaptés à son âge et à sa sensibilité ; 

Surfer en sécurité : l’enfant ne sera pas exposé à des informations préjudiciables (ex: désinformation, prosélytisme, haine, incitation aux jeux et paris en ligne) ;

Eviter les erreurs : l’enfant ne sera pas tenté de cliquer à chaque sollicitation, ce qui peut parfois conduire à des achats non souhaités ou des téléchargements illégaux ;

Protéger sa vie privée des tentatives de récupération de ses données personnellesà des fins malveillantes ou commerciales ;

Préserver son sommeil : utile par exemple pour que les enfants ne soient pas tentés de jouer, discuter ou surfer sur Internet la nuit.

https://bit.ly/3emPmNX

5 astuces pour accéder à sa banque en ligne sans risque

Étape n° 1 : choisissez un accès internet sécurisé

Ne vous connectez jamais à votre banque en ligne depuis un accès wifi public ou un cybercafé.

Étape n° 2 : tapez l’URL dans votre navigateur

Si vous vous connectez depuis un ordinateur, tapez entièrement l’URL de votre banque dans la barre d’adresse de votre moteur de recherche. Pour éviter tout risque de « pharming » (une réplique pirate du site de votre banque), ne cliquez pas sur les liens proposés par votre moteur de recherche à partir des premières lettres saisies.

Astuce : évitez de vous rendre sur le site de votre banque à partir d’un lien contenu dans un mail ou un SMS. Cela peut-être une tentative de « phishing ». Dans tous les cas, vérifiez que l’url du site est correctement orthographiée. De manière générale, utilisez de préférence l’application mobile de votre banque.

Étape n° 3 : soignez votre mot de passe

Choisissez un mot de passe dédié pour accéder à votre banque en ligne. Ne le communiquez à personne. Pensez également à en changer régulièrement.

Astuce : votre navigateur internet vous proposera sans doute d’enregistrer votre identifiant de manière à faciliter vos prochaines connexions. Pour un accès plus sécurisé, préférez la saisie de votre identifiant et de votre code secret à chaque connexion.

Étape n° 4 : vérifiez la date

Vérifiez que la date de votre dernière connexion, qui s’affiche généralement sur la page d’accueil du site, est bien celle de votre dernière visite.

Étape n° 5 : utilisez la double authentification

Certaines banques proposent désormais des fonctions d’authentification avancée, par exemple en vous demandant de saisir un code envoyé par SMS pour valider un virement. Choisissez ces protections supplémentaires dès qu’elles vous sont proposées.

 

https://bit.ly/2CAC82P

#digitaldurable

Environnement : les conseils pour un numérique plus responsable

La révolution digitale a fait exploser les usages…Comment profiter de l’incroyable potentiel de la vie digitale en respectant les enjeux climatiques ? C’est l’un des grands défis des années à venir et cela passera par tous les acteurs de la societé : le gouvernement, les entreprises et les citoyens….

Le numérique s’est révélé vital durant le confinement. Il nous a permis de rester en contact, de travailler, d’apprendre… Mais tandis que le digital s’installe au cœur de nos vies, la question de son empreinte écologique monte.