Vous avez l’impression que le temps vous échappe ?

Profiter du temps au lieu de le meubler

Dans la tradition hindoue, en naissant, chaque être humain entre dans la «danse de Shiva (1)» et fait alors son premier pas… vers la mort. Ainsi, le temps est non seulement relatif, mais également une denrée non renouvelable. Alors on devient avare de temps. On «étire» la journée de travail de 8h à 20h, par peur de ne pas réussir à tout faire, et au risque de se saturer et d’être moins efficaces. Puis, le week-end, on bouge, on voyage, pour se donner l’impression de reprendre le contrôle sur le cours de sa vie. Finalement, on ne profite jamais vraiment de son temps (sans parler de le maîtriser), on le «meuble».

«Le temps nous est compté, dit la sagesse populaire. Oui, mais en quelle monnaie ? ajoute Einstein. » Cette phrase de François de Closets fait mouche. Il est urgent de reprendre le pouvoir sur le temps, de ne plus lui être soumis. Pour cela, traitez-le non plus comme une denrée qui s’épuise, mais plutôt comme un capital limité dont il faut tirer le meilleur profit. Sachez faire les bons placements, éliminer les mauvais et vous adapter à la variation des cours. A partir du moment où vous faites des choix instruits, il ne peut plus y avoir de pertes. Comme le disait Alexis de Tocqueville : «ce que l’on appelle du temps perdu est bien souvent du temps gagné».

Changer de paradigme

En pratique? Il faut changer de paradigme. En naissant, nous avons tous un capital santé, un capital temps de vie, et un capital talent. Si l’on gère bien son capital santé, cela augmente le temps de vie, et le capital talent, lui, ne se réalise qu’en fonction des deux autres. Comme dans un cycle agricole, on sème, cela fleurit, puis on récolte et on profite des fruits.

Une fois le temps de vie maximisé, reste à gérer le capital temps au jour le jour. Comment l’investir au mieux : dans du travail, dans du repos, dans du plaisir ? En réalité, tout dépend de votre objectif (thésaurisation, dépense, immobilisation à court ou long terme…). Gérer son temps n’est plus alors une contrainte, ou même un supplice comparable à celui de Sisyphe et de son rocher, mais plutôt un jeu, et même un art.

Penser que vivre = faire

Collectivement, nous faisons l’erreur d’assimiler la mesure du temps de vie avec la quantité de choses faites. Il en résulte nécessairement une frustration permanente à l’idée des possibles non réalisés. Ce n’est pas la bonne unité de valeur. Votre temps se mesure plutôt en satisfaction de soi, en joie de vivre, en plaisir, et non pas en heures passées au travail. «Personne ne se soucie de bien vivre , mais de vivre longtemps, alors que tous peuvent se donner le bonheur de bien vivre, aucun de vivre longtemps.» (Sénèque).

 

https://bit.ly/3183mIg

RGPD : par où commencer

Informez les personnes

A chaque fois que vous collectez des données personnelles, le support utilisé (formulaire, questionnaire, etc.) doit comporter des mentions d’information.

Vérifiez que l’information comporte les éléments suivants :

  • pourquoi vous collectez les données (« la finalité » ; par exemple pour gérer l’achat en ligne du consommateur) ;
  • ce qui vous autorise à traiter ces données (le « fondement juridique » : il peut s’agir du consentement de la personne concernée, de l’exécution d’un contrat, du respect d’une obligation légale qui s’impose à vous, de votre « intérêt légitime ») ;
  • Qui a accès aux données (indiquez des catégories : les services internes compétents, un prestataire, etc.) ;
  • Combien de temps vous les conservez (exemple : « 5 ans après la fin de la relation contractuelle ») ;
  • Les modalités selon lesquelles les personnes concernées peuvent exercer leurs droits (via leur espace personnel sur votre site internet, par un message sur une adresse email dédiée, par un courrier postal à un service identifié) ;
  • Si vous transférez des données hors de l’UE (précisez le pays et l’encadrement juridique qui maintient le niveau de protection des données).

 

Le WWF France lance WAG – We Act For Good

L’appli qui donne le pouvoir de changer les choses

Aujourd’hui, 87% des Français se sentent concernés par les problématiques environnementales et sont prêts à changer leurs habitudes.
Pour leurs enfants, pour leur santé ou plus simplement pour vivre mieux et agir pour la planète, ils sont des millions chaque jour à faire déjà des petits gestes.

Mais par où commencer pour aller encore plus loin ? Quels gestes adopter au quotidien sans se compliquer la vie ? Comment passer à l’action, le partager avec le plus grand nombre et inviter ses proches à en faire de même ?
Pour accompagner tous ceux qui souhaitent agir et donner une portée collective à toutes les actions individuelles, le WWF France, avec le soutien de l’ADEME, la MAIF et La Poste, lance WAG – We Act for Good – un programme sur-mesure unique, simple d’utilisation et totalement gratuit.

https://bit.ly/3kRTolZ

Nos conseils pour faire des achats avec son mobile

Véritables ordinateurs de poche, nos smartphones et tablettes nous permettent de faire des achats où que l’on soit. Mais s’expose-t-on à des risques particuliers en faisant du shopping depuis son mobile ?

Vous achetez depuis le navigateur internet de votre smartphone ?

Avant de commander des vêtements en solde ou des billets pour le concert de votre artiste préféré, prenez le temps de consulter nos conseils pour faire des achats en ligne : ils sont valables que vous fassiez du shopping depuis votre ordinateur ou votre mobile.

Vous achetez des applications pour votre mobile ou votre tablette ?

Services pratiques, informations, divertissements… les occasions de télécharger des applications sur vos appareils numériques ne manquent pas. Téléchargez-les toujours depuis des « stores » officiels et reconnus (« Play Store » pour les Smartphones Android, « App store » pour les iPhone). Pensez également à consulter les avis et les notes attribuées par les utilisateurs : cela vous évitera de perdre du temps avec des applications défaillantes ou mal configurées.

S’il existe de nombreuses applications gratuites, certaines sont payantes et vous devrez vous acquitter de quelques euros avant de pouvoir les installer. Pour cela, on vous demandera de saisir vos coordonnées bancaires : ne donnez que les informations nécessaires (n° de carte, date d’expiration et cryptogramme à 3 chiffres). Ne transmettez jamais votre code confidentiel à 4 chiffres.

https://bit.ly/2ERyz9H

Les étudiants prennent leurs notes sur ordinateur…alors qu’on retient mieux quand on écrit à la main

Jean-Luc Velay, chercheur en neurosciences cognitives à l’université d’Aix-Marseille, étudie « avec passion » le combat clavier/ papier depuis une vingtaine d’années. Au côté de sa collègue Marieke Longcamp, il s’est penché sur notre capacité à retenir des informations selon qu’on les tape ou qu’on les écrive à la main. Et pour lui, le match est joué : lâchez votre clavier !

 

https://bit.ly/30dEYUR

Comment booster son profil LinkedIn et bien choisir sa photo…
  1. De l’art de choisir la bonne PHOTO DE PROFIL 

Les utilisateurs ayant une photo dans leur profil totalisent 21 fois plus de vues de leur profil. Donc assurez vous que la vôtre soit bonne.

Puisque le bon sens ne suffit visiblement pas, on a consulté des professionnels de la présentation et il en ressort qu’il est « inutile de poser en mode professionnel avec le T-shirt de l’entreprise ». Ouf !

En revanche, il faut choisir un cadre et une lumière qui mettent en valeur. Sourire est autorisé 😉

https://bit.ly/2ERyz9H