Zoom est aujourd’hui l’un des principaux concurrents de Google Meet. Mais en 2018, Zoom aurait été tellement populaire chez les employés de Google que des ingénieurs ont discuté de la possibilité d’en faire l’acquisition.

Depuis le début de la crise du COVID-19, on ne cesse de parler du service de visioconférence Zoom, dont la popularité a monté en flèche. Avec 300 millions de participants à ses réunions virtuelles chaque jour, Zoom est devenu l’un des principaux concurrents de Microsoft Teams et de Google Meet dans la visioconférence.

Mais visiblement, en 2018, Google aurait déjà pensé à faire l’acquisition de Zoom. C’est, selon le site Business Insider, ce que révèle un article récemment publié par The Information. D’après cet article, de nombreux employés de Google utilisaient Zoom à la place des propres services de visioconférence de la firme de Mountain View. Cette popularité de Zoom chez les Googlers aurait amené des ingénieurs de Google Cloud à discuter d’une possible acquisition.

Pour mieux contrer Zoom, Google Meet est devenu gratuit pour tous les utilisateurs du compte Google

Cependant, cette acquisition n’a jamais eu lieu. Et d’après Business Insider, un représentant de la firme de Mountain View a indiqué que celle-di « n’avait jamais sérieusement évalué l’acquisition de Zoom. »

En tout cas, aujourd’hui, Google essaie de contrer Zoom grâce à son application de visioconférence Google Meet, qui a ajouté plus de 3 millions de nouveaux utilisateurs chaque jour. Ces dernières semaines, la firme de Mountain View n’a cessé de muscler Meet avec de nouvelles fonctionnalités, comme un nouvel affichage en grille qui permet de voir 16 participants sur l’écran d’un ordinateur. Et depuis cette semaine, Google Meet est devenu accessible gratuitement pour tous les utilisateurs du compte Google. Cela devrait doper la popularité de Meet durant ce mois de mai.

https://bit.ly/3b1kYXO