Pour un événement inédit ou extrêmement rare, l’IA est impuissante car elle n’a pas vu suffisamment de données historiques pour « apprendre ». Ensuite, l’IA ne « comprend » pas ce qu’elle prédit et l’expertise requise dans une situation aussi critique que la pandémie, qui est celle des infectiologues ou épidémiologistes, lui fait défaut.

Plus transparente

Toutefois, des solutions dites d’IA « hybride » voient progressivement le jour, qui consistent à enrichir un modèle d’apprentissage machine de connaissances et règles logiques lui permettant de mieux appréhender des situations nouvelles avec un nombre moins important de données.

 

https://bit.ly/34mU799