Le saviez-vous ? 

Chaque année depuis 1981, les Guyanais commémorent la proclamation de l’abolition de l’esclavage, le 10 juin 1848. C’est le Commissaire général de la République en Guyane, Paris et, qui lut la déclaration aux habitants. 

Dans les heures qui suivirent, les esclaves quittèrent les plantations dans lesquelles ils travaillent. Ces nouveaux hommes libres, désormais citoyens, jugeaient en effet trop bas les salaires qui leur étaient proposés.