Les emails sont indispensables à notre société. C’est le premier moyen de communication d’une entreprise. Avec la crise sanitaire et le travail à distance, ça l’est encore plus aujourd’hui. Toutefois, les emails de l’entreprise et notamment les emailings sont énergivores. Alors, quelle est l’action à privilégier pour rendre à la fois performantes ses campagnes d’acquisition emails, tout en limitant au maximum les effets néfastes sur l’environnement ? Retrouvez nos conseils ci-dessous.

Capitaliser sur les emails collaborateurs plutôt que d’envoyer systématiquement des emailings

Un email génère environ 10 grammes de Co2/an et avec une pièce jointe, on passe à 20 grammes de Co2. Il y a une réelle opportunité écologique à optimiser l’espace de communication qu’offrent les emails indispensables du quotidien, ceux envoyés par les collaborateurs. Comment ? En utilisant les signatures mails des collaborateurs. Une étude a dernièrement montré que chaque salarié d’une entreprise de 100 personnes envoie en moyenne 30 emails par jour, et en reçoit en moyenne 50. Faire l’autopromotion de l’entreprise et communiquer sur vos actualités avec une bannière cliquable permet d’optimiser au maximum l’espace de communication offert par l’email.
Il est autant visible qu’impactant car il est porté par les meilleurs ambassadeurs de l’entreprise, les collaborateurs. De plus, la communication diffusée peut être ciblée selon le métier du collaborateur.
Il existe des outils pour automatiser le déploiement de la signature email des collaborateurs depuis un seul poste.

 

https://cutt.ly/AyVE3xK